© 2017 Joe Véloski inc. 

Joe Véloski atelier mobile pour vélos
Please reload

Recent Posts

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Featured Posts

Choix des composantes pour un vélo de montagne sur mesure

March 1, 2017

Comprendre le client

 

Dans le cas qui nous intéresse, mon client est mon garçon de 13 ans, Maxence. Il est vraiment petit pour son âge (il fait à peine les 5 pieds, et un gros 74 livres de muscle) mais ses habilités sportives et athlétiques sont supérieures à ce que son gabarit suggère. Donc il lui faut un vélo petit mais aux performances et caractéristiques d’un vélo d’adulte. En terme de disciplines pratiquées, Max fait parti du programme étude-sports du collège Mont-Sacré-Cœur.  Dans le cadre de ce programme, les jeunes utilisent pas mal tous les sentiers ici dans la région de Bromont. On peut qualifier notre besoin comme étant du "trail" ou du "all mountain".

 

 

 

Objectif

 

L’objectif principal est de choisir les meilleures composantes disponibles pour les besoins de notre athlète tout en gardant bon contrôle sur le coût total du projet. D’ailleurs, l’une des questions intéressantes dans ce genre de projet est de savoir si une solution sur mesure peut être plus économique au final qu’un vélo d’usine. On se reparle de cela plus tard…

 

Étape 1 – Choix du cadre

 

La taille de notre coureur nous amène vers le choix d’un cadre de 15" (longueur du tube de selle), avec attaches pour une suspension arrière, et des roues de 26". Les chartes sur le site bikebarn.co.nz sont faciles à comprendre et à utiliser pour débuter une recherche de cadre. Toutefois, une fois un cadre potentiel identifier, il faut aussi valider dans la charte du manufacturier choisi.

 

Nous avons choisi un cadre Marin datant de 2010. Pourquoi utiliser un cadre 2010 en 2017? En fait dans ce cas-ci, c’est la disponibilité d’une aubaine sur le site randombikeparts.com qui a dicté notre choix. Au moment de notre recherche, un cadre Marin neuf, Mount Vision 5.8 15" double suspension, était disponible à 290$ canadien. Il s’agit d’un cadre 2010 que Marin gardait en réserve pour honorer ses garantis au besoin. Bonne dimension, bonnes caractéristiques et bon prix! Toutefois, il y a aussi certains inconvénients à ce choix, comme le fait qu’il n’y ait plus de garantie, ou le retard technologique (ex. : axe standard 9mm versus axe traversant, ou roues 26"). Mais n’oublions pas que notre client ne pèse que 74 livres.

 

Étape 2 – Choix de la fourche et du jeu de direction

 

Nous avons fait appel au vaste catalogue de notre fournisseur Live To Play pour choisir une fourche compatible avec les dimensions du tube de fourche de notre cadre (1.125 po). La Rock Shock Recon Silver TK est économique à 413$ et elle possède les caractéristiques recherchées (débattement de 100mm, suffisant pour notre petit rider, contrôle de la pression d’air, attache de frein à disque). Notre fourche sera mariée au cadre à l’aide d’un jeu de direction non fileté First PZ 1.125 po et d’un chemin de roulement Cane Creek 110. En passant, Cane Creek fournit sur leur site un bon guide pour bien choisir le bon jeu de direction en fonction du type et de des dimensions de la fourche.

 

Étape 3 – Choix des roues

 

Notre cadre est conçu pour des roues de 26". À la recherche d’un aubaine encore une fois! C’est chez Chain Reaction que l’on trouve les roues à notre goût. De belles Shimano MT55 blanches qui créeront un bel effet visuel avec le orange du cadre Marin. Et oui, l’esthétique compte aussi dans notre projet! À 250$ canadien, ces roues sont montées autour de moyeux Shimano avec l’attache « Centerlock » pour les rotors de frein. Comme nous prévoyons utiliser des disques du standard 6-trous, donc il nous faut prévoir des adaptateurs, dans ce cas-ci de la compagnie DT Swiss. Il s’agit de roue d’entrée de gamme mais de bonne facture.

 

Étape 4 – Choix des items de transmission

 

On débute avec la recherche d’un pédalier adapté aux petites jambes de Maxence. Un article dans le magazine bicycling nous aide à comprendre que le choix de la longueur de manivelles demeure un sujet où plusieurs opinions co-existent. De mon côté, je fais le choix d’y aller avec des manivelles de 165mm, soit 5mm plus court que l’un deux standards les plus répandus (170mm et 175mm). Pas facile de trouver un pédalier abordable ou rapidement disponible dans le 165mm. Finalement, on trouve chez Chain Reaction un pédalier double-plateau Shimano Deore XT85. Malheureusement, en faisant ce choix, comme dans le cas du cadre, on s’éloigne du nouveau standard avec plateau unique et cassette 11 ou 12 vitesses. Cependant, les 24 dents du petit plateau du XT85 permettront d’obtenir des ratios intéressants pour les montées.

 

 

 

La cassette est une Shimano CS-HG50-10 10-vitesse avec un grand pignon comptant 36 dents. En utilisant la calculatrice de ratio du site mtbcrosscountry.com, cela nous confirme un ratio de 0.67 pour les montées abruptes (roue 26’’, pignon 36 dents et plateau 24 dents). Avec du simple plateau et 11 ou 12 vitesses, on aurait obtenu un ratio entre 0.60 et 0.76. Alors 0.67 nous semble acceptable.

 

La chaîne est une Connex 10sx de notre fournisseur ARG Sports avec plaquage de nickel pour une meilleure durabilité.

 

Pour les dérailleurs, nous faisons confiance à la série Deore de Shimano, entrée de gamme en vélo de montage. À l’avant, le FD-M618-L compatible avec le câblage passant sous le boitier de pédalier du Marin. À l’arrière, le RD-M610 à longue cage. Le tout acheté directement de Shimano.

 

Étape 5 – Autres composants

 

Finalement, voici d’autres composants choisis pour le vélo de Maxence :

 

1. Boitier de pédalier : À ce chapitre, je suis un fan des produits Wheels Manufacturing et leur Hollowtech-II est notre choix.

 

2. Suspension arrière : Fox CTD (Climb-Trail-Downhill) 185mm de longueur œillet à œillet. Cette longueur est déterminée par le cadre. Il nous a ensuite fallu trouvé les bagues pour adapter la Fox au cadre. Attention au diamètre deux œillets (12mm versus 12.7mm)! Le site TFTuned nous semble être le meilleur endroit pour bien choisir et trouver ces bagues de suspension.

 

3. Rotor de frein : Tektro 160mm. Très économique. Notre calcul est que 160mm suffiront pour bien freiner le vélo et son petit pilote de 74 livres.

 

4. Freins : SRAM Level T

 

5. Selle et tige : Selle WTB Rocket 130mm (plus petite que standard) avec tige Truvativ Hussfelt, au look d’enfer

 

6. Guidon et potence : Items génériques. Potence la plus courte possible et guidon légèrement moins large que la normale. Les poignées sont des ODI Troy Lee achetées chez Live To Play

 

7. Pneus : Schwalbe MagicMary Snakeskin

 

Le jeu en vaut-il la chandelle?

 

Est-ce que l’on peut économiser en montant un vélo sur mesure soi-même? Cela dépend des éléments que l’on considère et de notre accès aux ressources. Dans notre cas, en combinant l’accès à nos fournisseurs ainsi que des recherches spécifiques sur le marché en ligne, nous avons pu construire ce vélo avec environ 1,800$ en achats. Si l’on regarde les caractéristiques du vélo, il se compare des modèles d’usine (Norco Fluid, Specz Camber, Marin MV6) se vendant entre 2,300$ et 2,800$. Donc on pourrait croire à une certaine économie. Toutefois, si l’on inclut le temps consacré à la sélection des pièces, à la gestion de projet et à l’assemblage – soit en environ 12 heures au total dans ce cas-ci - on arrive probablement à une proposition neutre.

 

Mais la satisfaction d’avoir vraiment contrôlé toutes les étapes du processus a aussi une valeur, n’est-ce pas?

 

Joe Véloski

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Follow Us

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Search By Tags
Please reload

Archive
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square